mercredi 8 juin 2016

Au départ de Cazaux, un Caracal réalise une prouesse en volant plus de 10H !


Les forces spéciales de l'Armée de l'Air viennent de réaliser un véritable exploit en effectuant un vol de quasiment onze heures à bord d'un hélicoptère Caracal de l'escadron 1/67 Pyrénées. Il lui aura fallu pour cela pas moins de cinq ravitaillements en vol, assurés par des C-130 américains.

C'est comme souvent le blog Le Mamouth du journaliste Jean Marc Tanguy qui nous l'apprend, dans la nuit de mardi à mercredi, cette semaine, l'EH 1/67 « Pyrénées » (basé à Cazaux sur la BA 118) a réalisé un exercice de pratiquement 11 heures (10.9), ici en France, grâce à cinq ravitaillements en vol, dont quatre de nuit. L'appareil, un H225M Caracal, a décollé de Gironde en direction d'Orléans pour finir sa course... en Corse !

Cette prouesse a été réalisée pour les besoins d'un exercice des forces spéciales Air, le Caracal du Pyrénées menant une mission d'extraction d'une équipe de commandos parachutistes de l'air du CPA10, celle-ci ayant auparavant capturé une cible à haute valeur (HVT). 
Et je vous laisse donc imaginer les possibilités offertes en conditions réelles avec de telles capacités !

S'agissant des cinq ravitaillements, nos forces spéciales ont pu compter sur l'intervention de trois MC-130J américains du 67th SOS basé à Mildenhall (Grande-Bretagne). Le même escadron de l'US Air Force qui avait participé à la qualification des pilotes de Caracal français au ravitaillement en vol de nuit cet hiver.


A ce titre, sur la totalité du vol, plus de six heures se sont déroulées de nuit, nécessitant trois ravitaillements nocturnes.


Pendant ce temps, dans la BSS

Hasard du calendrier - ou pas - l'Armée de l'air nous révélait hier que deux Caracal du « Pyrénées » ont été ravitaillés en vol au cours d'une mission de nuit dans la bande sahélo-saharienne le 24 mai dernier (photo illustrant ce billet). Il s'agit d'une première en opérations. En effet, des ravitaillements avaient déjà eu lieu dans la BSS, mais jamais de nuit. 

Ces deux hélicoptères étaient déployés dans le cadre de la mission Barkhane. Durant cette mission, ils ont effectué plus de 2 000 kilomètres, trajet nécessitant  deux  ravitaillements en vol "tous feux éteints" et avec une "visibilité dégradée par le sable en suspension". 
Bien évidemment, c'est encore une fois un MC-130J de l'US Air Force qui a permis ces manœuvres de ravitaillement. Décidément, la synergie franco-américaine est bien rodée.

En attendant de recevoir nos propres MC-130J commandés fin 2014 !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire