mardi 19 septembre 2017

La ministre des Armées passe enfin par Mont-de-Marsan


L'Armée de l'air l'aura attendue cette visite ! Annulée dans un premier temps en raison de la tempête du mois de juillet (polémique sur le budget et démission du CEMA), la ministre de la Défense Florence Parly et sa secrétaire d'Etat Geneviève Darrieussecq ont enfin visité vendredi  15 septembre la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan.

Images: Armée de l'air et France 3 Aquitaine

Vendredi dernier, dans l'après-midi, le compte Twitter de l'Armée de l'air était en ébullition, comme si on ne l'attendait plus, cette visite. Mais tout est bien qui finit bien, et c'est avec deux mois de retard sur le planning que la ministre Florence Parly (qui selon les dires, est en train de gagner en popularité dans les armées) a enfin pu poser le pied sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan. « Enfin on y arrive », a t-elle même prononcé au début de son discours !

MCO et innovation étaient au centre des préoccupations. Ce sont il est vrai, les deux dossiers sur lesquels les enjeux à venir demandent à ce que l'on y mette les bouchées doubles.

Auprès de la ministre, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat, n'était pas là par hasard, puisqu'elle était en effet, jusqu'à sa nouvelle nomination, Maire de la ville landaise. Et il faut savoir qu'à Mont-de-Marsan, l'Armée de l'air et sa base de 3000 personnels sont le premier employeur, non seulement de la commune, mais aussi du département.

Mais plus qu'une grosse enceinte, la BA 118 est surtout très opérationnelle, l'une des bases les plus opérationnelles même. La présence de la 30ème escadre de chasse, du centre d'innovation des forces aériennes, le CEAM, ou plus original, des aigles "anti-drones" de l'Armée de l'air... en fait un véritable pilier de la défense française.

Une dernière chose. Dans le reportage ci-dessous, la ministre ne peut s'empêcher de faire allusion à sa décision récente de permettre le recours aux drones armés, un dossier qui semble lui tenir très à cœur.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire