mardi 21 novembre 2017

La FREMM Provence en escale à Bassens du 23 au 26 novembre !


Evénement et pas des moindres entre ces 23 et 26 novembre. La frégate multimission "Provence" fera escale au Port de Commerce de Bassens. C'est la seconde fois qu'un bâtiment de combat de dernière génération remonte l'estuaire de la Gironde depuis la FREMM "Aquitaine" en 2013.  La frégate ne pénétrera cependant pas cette fois-ci dans le Port de la Lune, à Bordeaux.

En image ci-dessus, la FREMM Provence (au premier plan) de la Marine Nationale aux côtés du HMS Defenders de la Royal Navy en février 2016.


C’est un véritable fleuron de la Marine Nationale qui jeudi 23 novembre à 9h00 du matin accostera au Port de Commerce de Bassens. La Frégate Multimissions ( FREMM) PROVENCE sera en escale au port de Commerce de Bassens jusqu’au dimanche 26 novembre (10h00 ).
Pas d'ouverture au public (à ma connaissance) mais plusieurs événements dont une cérémonie de remise du fanion à la préparation militaire marine de Bordeaux à bord, samedi 25 novembre, que je devrais avoir le plaisir de suivre.

Signe du destin, elle accostera à Bassens, à deux pas du site de démantèlement du croiseur Colbert, actuellement en cours.
Depuis 2013, aucun bâtiment de combat de ce tonnage n'était arrivé jusqu'à Bordeaux. Cette même année, nous avions eu la chance de voir la FREMM Aquitaine et la frégate Latouche-Treville.

La Provence est la deuxième frégate anti-sous-marines du programme FREMM lancé par la France et l'Italie. Sa construction par Naval Group (ex DCNS) a débuté le 15 décembre 2010 aux chantiers DCNS de Lorient. Sa livraison à la Marine nationale a eu lieu en juin 2015.  Son port d'attache est Brest. Elle est commandée depuis le 8 juillet 2016 par le Capitaine de Vaisseau Renaud Annibal.

Les frégates multimission (FREMM) sont le programme phare du renouvellement de la composante frégate de la Marine nationale. Les FREMM sont conçues pour assurer des missions telles que la maîtrise d’une zone d’opérations aéro-maritime, les luttes antinavires, anti-sous-marine et anti-aérienne, la frappe dans la profondeur avec le missile de croisière naval et le soutien et l’appui des opérations de projection.

La 5ème FREMM "Bretagne" réalise actuellement ses essais, elle sera remise à la Marine Nationale début 2018 pour une mise en service la même année. Elle rejoindra l'Aquitaine, la Provence, la Languedoc, et l'Auvergne. La Normandie suivra en 2019, puis l'Alsace et la Lorraine en 2021 et 2022.

Deux pays étrangers possèdent des FREMM, il s'agit du Maroc et de l'Egypte.

L'Etat devait à l'origine commander 17 de ces navires de premier rang, chiffre qui tomba à 11 sous Nicolas Sarkozy, puis à 8 seulement sous François Hollande. On sait depuis l'année dernière qu'elle seront rejointes dans les années 2020 par leurs petites sœurs, les fameuses FTI "Belh@arra", qui ont des arguments offensifs séduisants (construits pour l'export) mais un tonnage inférieur à la FREMM (4000 tonnes contre 6000) et une carence dans le domaine des missiles de croisière. 

Lire sur le blog: la FTI "Belh@rra", nouvelle frégate de la Marine Nationale


Ceci-dit, des voix s'élèvent toujours pour réclamer, avec la hausse promise des budgets, la commande de FREMM supplémentaires.

Sources: Marine Nationale


Aucun commentaire:

Publier un commentaire