jeudi 30 novembre 2017

Le 4e régiment d’hélicoptères des Forces spéciales fête ses 25 ans


Pur produit des réformes de l'après Guerre du Golfe, le 4ème Régiment d’hélicoptères des forces spéciales (de l'Armée de terre) célèbre son 25ème anniversaire. Outil d'aéromobilité et force de frappe considérable des opérations spéciales, il est aujourd'hui en pointe des dispositifs d'intervention français.

Avec 42 hélicoptères (Gazelle, Puma, Cougar, Tigre.... et Caracal pour quelques temps encore), c'est une partie très conséquente du parc aérien de l'ALAT qui est utilisée par le 4ème RHFS, répartie en 6 EOS (escadrilles des opérations spéciales). Au cours d'une montée en puissance, en hommes et en matériels, le Tigre HAD ou encore une version "FS" du NH90 sont prochainement attendus.

La vidéo ci-dessous, publiée par l'Etat-Major des armées, montre l'ensemble des capacités opérationnelles de ce régiment d'exception, l'un des plus performants au monde dans son domaine.

Basé à Pau, le 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales de l'armée de Terre (4e RHFS) fête ses 25 ans en 2017. Projetable sur un très court préavis, prêt à intervenir sur tous les théâtres extérieurs comme sur le territoire national, cette unité d'élite est indispensable aux forces spéciales des trois armées. Actuellement équipée de 42 appareils et armée par 500 militaires, elle verra ses effectifs et son parc d'hélicoptères augmenter d’ici 2025.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire