vendredi 15 décembre 2017

Les forces spéciales de la Task Force Sabre se dévoilent au Sahel


C'est assez rare pour le souligner, le Commandement des Opérations spéciales a ouvert pour la première fois la bulle de ses missions au Sahel à la presse publique. Ce sont France 24 et RFI qui ont pu assister à un entraînement au Burkina, ainsi qu'à un déploiement au Mali.

Alors qu'Emmanuel Macron recevait ce mercredi à Paris les membres du G5 Sahel (les pays de la zone concernée par la lutte anti-terroriste), et que l'Italie annonçait un "pivot" avec redéploiement de ses forces de l'Irak vers la zone Barkhane, au Niger plus précisément, voilà que le COS communique sur ses missions dans la BSS.

Sans trop révéler le contenu des courts reportages ci-dessous, que je vous invite donc à regarder/écouter, on y découvre une bonne partie des moyens des forces spéciales françaises dans cette région: avions de reconnaissance "banalisés", hélicoptères Caracal (air), Gazelle et Cougar (terre), PATSAS... 

Contrairement à Barkhane, nous sommes ici dans le cadre pur et simple de la traque anti-terroriste, qui débute systématiquement par du renseignement. La TF Sabre, sur 4 ans, c'est 15 HVT (cible de haute valeur) neutralisées. 
Et le Vice-amiral Laurent Isnard, commandant du COS, de rappeler que comme pour toute opération militaire, le "droit de la guerre" est appliqué.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire