lundi 5 février 2018

L'Armée de terre et l'ALAT durement endeuillées


Vous le savez surement, les armées françaises, et notamment l'aviation légère de l'Armée de terre on été très durement touchées ce vendredi 2 février, avec le crash de deux hélicoptères Gazelle dans le Var, crash qui a coûte la vie à  trois instructeurs de l'EALAT et deux stagiaires du 4e RHFS. Un hommage sera rendu mercredi 7 février.

L’accident impliquant les deux Gazelle s’est produit sur la commune de Carcès, lors d’un vol d’instruction de cinq officiers, pilotes de l’aviation légère de l’Armée de Terre. Selon le procureur de Marseille, l'accident est survenu peu de temps après le décollage de l'EALAT (école d'aviation légère de l'Armée de terre).
Le premier appareil avait décollé de la base à 8h28, le second à 8h30. Le crash a été signalé aux alentours de 8h40-8h45. Les hélicoptères ont été retrouvés à environ 600 mètres l'un de l'autre.

La principale piste d'enquête concerne une collision entre les deux hélicoptères, fait rarissime mais pas inédit. En attendant d'en savoir plus, les Gazelle de l'Armée de terre sont cloués au sol. Cet appareil ne dispose pas de boîte noire. 

L'accident a fait 5 morts dont deux officiers du 4e RHFS (régiment d'hélicoptère des forces spéciales) de Pau en stage à l'EALAT. Les trois autres victimes sont des cadres de l'école. Selon l'adjoint au général commandant l'EALAT, ce sont deux instructeurs, avec une grande expérience, de 3000 à 5000 heures de vol, qui étaient aux commandes des deux appareils.


Le ministère des Armées a donné l’identité de ces cinq victimes.
  • Lieutenant-colonel Stéphane Chaon – EALAT
  • Capitaine Quentin Gibert – 4e RHFS
  • Capitaine François Mille – EALAT
  • Capitaine Patrick Vasselin (EALAT)
  • Lieutenant Sébastien Greve (4e RHFS)

Vous pouvez consulter les biographie de ces hommes par exemple ICI. Cet accident laisse 5 veuves et 11 orphelins.



Monseigneur de Romanet, évêque aux armées, présidera la célébration religieuse mercredi 7 février 2018 au Luc-en-Provence et sera auprès des familles et des frères d'armes des militaires décédés dans le crash d'hélicoptères.

Les honneurs militaires seront rendus le même jour mais les détails n'ont pas encore été diffusés par l'Armée de Terre.

Ce blog s'associe à la douleur des proches et des camarades des victimes.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire