mercredi 28 février 2018

L'échec du 5X oublié, Dassault Aviation dévoile le Falcon 6X !


Dassault Aviation dévoilait ce 28 février au Bourget son nouvel avion d'affaires, le Falcon 6X. Ce nouveau programme vient directement remplacer le Falcon 5X, abandonné en décembre en raison de soucis de conception trop handicapants. Exit le Silvercrest de Safran, puisque ce biréacteur sera équipé de moteurs Pratt&Whitney Canada PurePower 812D.

Images: Dassault Aviation


Réaction rapide de l'avionneur français Dassault ! A peine deux mois et demi après l'annonce de l'abandon du Falcon 5X, voilà que le "6X" est dévoilé ce jour au Bourget, en présence d'Eric Trappier bien sûr (PDG), mais aussi, et c'est à noter, de Maria Della Posta, Vice Présidente du motoriste Pratt & Whitney Canada, basé au Québec.

Sur le blog: Coup dur pour Dassault Aviation, qui annule le Falcon 5X !



Il fallait donc récréer l'effet de "hype" autour d'un programme Falcon, alors que le secteur peine toujours à redécoller, 10 ans après la crise boursière.
Sur une base 5X (évidemment, on ne fait pas table rase), le 6X offre plus d'autonomie (330 NM supplémentaires), soit 10 186 Km, pouvant réaliser, par exemple, un Paris-Tokyo sans problème.

Coté intérieur, Dassault Aviation a mis les petits plats dans les grands avec légèrement plus de place, et de l'ameublement grand luxe, comme le montrent les illustrations ci-dessous. Il peut embarquer 19 passagers. 

L'avionneur le présente comme la nouvelle référence dans le domaine des avions d'affaires à large cabine et long rayon d'action.

Enfin, c'est bien Pratt & Whitney Canada qui motorisera le 6X avec son PW800, en version PW812D, développé spécialement pour Dassault.

Comme toute la famille Falcon (7X, 8X...), le 6X sera assemblé à Mérignac. Et même si le français Safran est le grand perdant dans cette histoire, son moteur Silvercrest ayant été désigné comme la principale raison de l'échec du 5X (quand d'autres affirment que c'était la conception même du 5X qui posait problème) , la coopération avec Pratt & Whitney Canada ne fera que renforcer les liens entre les écosystèmes aéronautiques québécois et aquitains. Voyons le verre à moitié plein. Dassault Aviation ne participe t-il pas à l'appel d'offres pour le remplacement des avions de chasse canadiens ? 

L'avion volera en 2021 et sera livré à partir de 2022. Prix catalogue: 47 millions de dollars.















Aucun commentaire:

Publier un commentaire