mardi 3 avril 2018

A Bordes, Safran Helicopter Engines produira les moteurs des NH90 qataris


C'est Safran Helicopter Engines qui motorisera avec ses RTM322 les NH90 que vient de s'offrir le Qatar auprès d'Airbus. Safran HE, anciennement Turbomeca, assemblera ces turbines à Bordes (64).

Illustration: ci dessus, un NH90 du Sultanat d'Oman - Airbus Helicopters


Doha validait il y a bientôt trois semaines une commande 28 hélicoptères de manœuvre NH90 (16 en version transport tactique TTH et 12 dans la version navale NFH). Ces appareils seront livrés par le consortium NHI entre 2022 et 2025.
Le contrat, évalué à environ 3 milliards d'euros inclut aussi 16 Écureuil (H125) destinés à la formation.  Airbus et l'italien Leonardo se partageront le contrat, et la production, respectivement à Marignane pour le TTH, et à Venise-Tessera pour le NFH. 

Et même s'il n'y avait guère de doutes, c'est bien Safran Helicopter Engines (ex-Turbomeca) qui équipera ces 28 NH90 avec les moteurs RTM322, fabriqués à Bordes (64).
Pour rappel, Safran HE est champion dans son domaine et motorise déjà 80% de la flotte de NH90, y compris bien sûr, les appareils des armées françaises. 

A noter que les hélicoptères de formation H125 faisant aussi partie du contrat sont également équipés du turbines Safran puisqu'il s'agit du moteur best-seller Arriel 2D ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire