vendredi 18 mai 2018

Dispositif estival de sécurité en zone sud-ouest


La Préfecture de la Nouvelle Aquitaine/Gironde a présenté le plan de sécurité pour la saison estivale dans les 12 départements de la zone Sud Ouest. Comme chaque année, il faudra veiller sur plusieurs fronts.

Ci-dessus: "Dragon 33", l'EC-145 de la sécurité civile basée à Arcachon - Photo Sud Ouest


Il le faut bien, la saison estivale étant multiplicatrice de risques, faisons un rapide point sur les dispositifs de sécurité mis en place par l'Etat, et ici en l’occurrence la préfecture de Nouvelle-Aquitaine.

Le préfet délégué Cyrille Maillet annonçait aujourd'hui - c'est 1 mois plus tôt qu'à l'accoutumée - à Bordeaux les moyens mis en oeuvre, et ce sur les différents fronts de la sécurité publique, à savoir la lutte contre l'insécurité routière, la protection des baignades et le sauvetage, la gestion du risque terroriste, et la lutte contre les feux de forêt.

Ainsi, pour ce dispositif estival ce sont 1100 policiers, gendarmes et pompiers, 6 hélicoptères (Gendarmerie et Sécurité Civile) et des avions bombardiers d'eau (pré-positionnés à Mérignac) qui seront mobilisés  au plus fort de la saison dans le sud-ouest, en complément des effectifs présents à l'année.

Rien ici sur Sentinelle, mais les militaires sont toujours bel et bien présents sur les sites touristiques et événementiels (férias, fête du vin...). Les années précédentes, le dispositif dans la zone comptait des renforts, et se chiffrait à hauteur de 520 militaires durant l'été, dont une cinquantaine sur les stations du littoral aquitain. Chiffre à confirmer donc.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire