vendredi 25 mai 2018

RTD poursuit sa mue et devoile son nouveau logo


Marqué par l'abandon de sa mise en vente par Volvo Group, et la perte du contrat du futur véhicule blindé multi-rôles léger (VBMR-L) face à Nexter/Texelis/Thales, Renault Trucks Defense entame une mue qui doit le voir rebondir au plus vite. Cela commence par un nouveau nom et un nouveau logo.

Renault Trucks Defense devient ARQUUS. L'information lâchée début mai est devenue effective ce 24 mai lors d'une présentation au bois de Boulogne à Paris. L'occasion de révéler le nouveau logo, assez esthétique même si on regrettera le chevron traditionnel de Renault, et son empreinte "french touch". 


RTD/Arquus va devoir se remettre de la perte face à Nexter du contrat VBMR à l'automne dernier, contrat stratégique pour près de 2000 véhicules (VBMR-L et VLTP-P) qui lui aurait assuré des centaines de millions d'euros  de CA d'ici 2030.

Cependant, tout n'est pas perdu, loin de là, avec le futur marché du remplacement des VBL (véhicules blindés légers) par les VBAE qui constituera logiquement une priorité désormais pour l'entreprise. Mais pas au cours de cette loi de Loi de programmation militaire, donc après 2025.

Reste l'export, source de grands espoirs, et les programmes en cours comme le VLTP Non Protégé, successeur du légendaire P4: 4983 exemplaires à militariser avec ACMAT à Saint-Nazaire. Comptons aussi la modernisation des VBL, ou bien sûr la maintenance des VAB...

Rappelons que RTD avait aussi remporté voilà plus de deux ans le contrat de fourniture des véhicules des forces spéciales, les 202 PLFS et 241 VLFS. Ce dernier, le VLFS (Véhicule léger des forces spéciales), était exhibé ce 24 mai dans sa dernière version . Nous la reverrons très certainement le mois prochain lors du salon EuroSatory.
Enfin, toujours sur ce sujet, l’inquiétude est grande depuis plus d'un an, après que les premiers PLFS (Poids-lourds des forces spéciales) n'aient pas du tout répondu aux attentes des régiments. On annonce cependant chez RTD/Arquus que les problèmes de ce dérivé du SHERPA seront bientôt un lointain souvenir...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire