mercredi 13 mars 2019

Biscarosse va recevoir le radar Coast Watcher 100 de Thalès


Thales va installer deux radars Coast Watcher 100 sur les sites d'essais de missiles des Landes et de Méditerranée de la DGA.  Ce système côtier doit prévenir de toute intrusion sur ces sites ultra-sensibles.

Ci-dessus: le radar Coast Watcher 100 - Thales Group


Même si la France a choisi la défense côtière en amont et ne dispose pas de système de défense (batteries de missiles ou roquettes) sur son sol, elle dispose bien sûr de systèmes de détection autour de ses sites sensibles.

C'est ainsi qu'un marché portait sur la surveillance des sites d'essais de la Direction Générale de l'Armement, à Biscarosse et Toulon (DGA Essais Missiles : "Site Landes" et "Site Méditerranée"), deux haut-lieux des tirs de missiles pour les forces navales et aériennes françaises.

Thales a donc annoncé avoir remporté ce contrat auprès de la DGA. Les deux sites seront dotés du radar de surveillance côtières Coast Watcher 100
On ne connaît pas le montant de ce contrat, mais les systèmes seront installés à Biscarosse et Toulon d'ici à la fin de l'année 2020. Thales en réalisera le maintien en condition opérationnelle durant 7 ans.

Le radar Coast Watcher 100 a plusieurs niveaux d'emploi qui vont de la surveillance des eaux territoriales et de la zone économique exclusive, à la surveillance de sites (ports, plates-formes pétrolières et gazières, sites à forte valeur ajoutée ...), aux missions de police, à la détection de menaces asymétriques, ou la surveillance à basse altitude (petits avions, hélicoptères, ...).

Il est capable de détecter l'intrusion des petites embarcations à 16 NM (30 km), et des petits aéronefs à 35 NM (+60 km).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire