mercredi 20 novembre 2019

L'Union Européenne valide 13 nouveaux et ambitieux programmes de défense


Le Commission Européenne a adopté début novembre une liste actualisée de 13 projets à entreprendre dans le cadre de PESCO, la coopération structurée permanente dans les domaines de la défense et de la sécurité. Après 18 projets validés en mars 2018, puis 18 nouveaux en novembre 2018, cela porte à 47 le nombre de projets en cours.


La PESCO, ou chez nous "coopération structurée permanente", permet aux États membres de l'UE de collaborer étroitement dans le domaine de la sécurité et de la défense. Les États membres désireux et capables de développer conjointement des capacités de défense peuvent choisir d’investir dans des projets communs et d’améliorer la préparation opérationnelle et la contribution de leurs forces armées.

Les projets portant le label PESCO sont un véritable (et nouvel) espoir pour la politique de défense européenne. Si la majorité des projets n'ont pas encore de réalité tangible, le programme dans son ensemble démontre une certaine ambition. 
Surtout, certains de ces nouveaux projets 2019 s'attaquent à des thématiques déterminantes dans le contexte stratégique, que ce soit sur terre, air, mer... dans l'espace ou dans le domaine cyber. C'est notamment le cas du projet phare qui impliquent la France: TWISTER. Ce système de lutte anti-missile (mené directement par la France) doit apporter une réponse à la menace bientôt actuelle des missiles et planeurs hypersoniques.

Nous pourrions également citer la guerre électronique, ou la lutte anti sous-marine, l'intégration du futur drone EUROMALE dans l'espace aérien européen.

Les 13 projets PESCO adoptés en novembre 2019:
  • EU Cyber Academia & Innovation Hub (EU-CAIH), conduit par le Portugal (+ Espagne).
  • Integrated European Joint Training and Simulation Center (EUROSIM), conduit par la Hongrie (+ France, Allemagne, Pologne, Slovénie)
  • Special Operation Forces Medical Training Center (SoMTC), conduit par la Pologne (+ Hongrie)
  • EU Network of Diving Center (EU-NDC), conduit par la Roumanie (+ Bulgarie et France)
  • CBRN Defence Training Range (CBRN-DTR), conduit par la Roumanie (+ France et Italie)
  • Cyber and Information Domain surveillance Coordination Center (CIDCC), conduit par l’Allemagne (+ Tchéquie, Hongrie, Pays-Bas, Espagne).
  • EU Collaborative Warfare Capabilities (ECOWAR) — combat collaboratif, conduit par la France (+ Belgique, Hongrie, Roumanie, Espagne, Suède).
  • Maritime Unmanned Anti Submarine System (MUSAS), conduit par le Portugal (+ France, Espagne, Suède).
  • European Patrol Corvettes (EPC), conduit par l’Italie (+ France).
  • EU Global RPAS Insertion Architecture System, conduit par l’Italie (+ France et Roumanie).
  • Airborne Electronic Attack (AEA), conduit par l’Espagne (+ la France et Suède).
  • Timely Warning and Interception with Space based Theater Surveillance (TWISTER), conduit par la France (+ Finlande, Italie, Pays-Bas, Espagne).
  • Materials & components for Technological EU Competitiveness (MAC-EU), conduit par la France (+ Roumanie et Espagne).

Cela porte à 47 le nombre de projets dans le cadre de la PESCO. 17 premiers projets avaient été adoptés le 6 mars 2018, et 17 autres le 20 novembre 2018.

Les 25 Etats membres participant à PESCO sont: Autriche, Belgique, Bulgarie, République tchèque, Croatie, Chypre, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal. , Roumanie, Slovénie, Slovaquie, Espagne et Suède. 

Les absents sont le Royaume-Uni, Malte, et le Danemark.

Les 47 projets n'ont pas tous la même envergure, et tous n'iront pas au bout, loin de là. Mais cependant, un bon indicateur de crédibilité est que l'annonce de ces nouveaux programmes européennes ont provoqué des réactions tout à fait "intéressées" à l'OTAN, et à Washington... 

Une dernière info, pour rappeler que Sciences Po Bordeaux organise ces 21 & 22 novembre EUROTEMIS, un colloque sur l'Europe de la Défense. A ne pas manquer ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire