mercredi 15 juillet 2020

Essais du Jaguar sur piste à Biscarrosse


Alors que le dernier véhicule blindé du programme Scorpion s'apprête à débarquer dans l'armée de Terre, le prototype du Jaguar est apparu hier à Paris pour le 14 Juillet. La DGA en a profité pour dévoiler quelques images des essais sur piste menés actuellement au centre d'essais missiles de Biscarosse.

Images: DGA


Suivant de peu le calendrier du blindé Griffon (remplaçant du VAB), le nouveau Jaguar de Nexter, dont au moins 300 exemplaires sont attendus dans les forces (150 avant 2025), est en phase d’essais sur les pistes de DGA Essais de missiles à Biscarosse afin de tester ses fonctionnalités.

Images à l'appui, la DGA nous apprenait donc ce 14 juillet que les essais se sont déroulés  la semaine passée à Biscarosse, "pour vérifier l’endurance dans des conditions sablonneuses similaires à celles rencontrées en OPEX, sur un terrain peu porteur avec forte résistance au roulement".
Les experts de DGA Ingénierie des projets, DGA Maîtrise de l’information, et DGA Essais de missiles sont mobilisés aux côtés de ceux de DGA Techniques terrestres pour qualifier les performances du Jaguar.

Le blindé, doté d'un canon de 40mm et de missiles MMP, doit remplacer les AMX-10RC et les ERC-90 Sagaie dans l'armée de Terre. 
Plus que technique, il s'agit surtout d'une rupture numérique, le véhicule s’intégrant dans l'écosystème Scorpion.


Vidéos ci-dessous:
 

31 commentaires:

  1. Joli canon sur un engin que l'on souhaite réussi:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/03/un-canon-sans-chaine-mais.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour voir la différence avec un chain gun:
      https://blablachars.blogspot.com/2020/03/canons-chaines.html

      Ainsi qu'un récapitulatif sur le sujet:
      https://blablachars.blogspot.com/2020/03/les-tourelles-de-moyen-calibre.html

      L'Italie a recommandé des Centauro:
      https://blablachars.blogspot.com/2020/05/commande-italienne.html

      Et après, on dira quela taille ne compte pas!
      https://blablachars.blogspot.com/2020/07/ou-lon-reparle-de-la-taille-des-vci.html

      Supprimer
  2. L'infovalorisation et la survivabilité sur le champ de bataille:
    https://www.ifri.org/fr/publications/etudes-de-lifri/focus-strategique/survivabilite-champ-de-bataille-entre-technologie

    Mais en "tout roues":
    https://www.linkedin.com/pulse/la-monoculture-de-roue-yann-boivin

    RépondreSupprimer
  3. Le Jaguar n'est il pas plutôt destiné à remplacer l'AMX 10RC, l'ERC 90 et le VAB HOT?
    https://blablachars.blogspot.com/2020/06/le-jaguar-en-un-tweet.htmlhttps://blablachars.blogspot.com/2020/06/le-jaguar-en-un-tweet.html

    Le magazine DSI sorti dernièrement est très intéressant pour ceux qui s'intéressent aux véhicules:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/06/defense-et-securite-internationale-hors.html

    RépondreSupprimer
  4. La moitié de la livraison annuelle de ce véhicule en 2020, ne le martyriser pas trop!
    https://forcesoperations.com/covid-19-un-impact-limite-sur-les-livraisons-de-vehicules-scorpion/

    RépondreSupprimer
  5. Le Jaguar a-t'il le don d'ubiquité?
    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/jaguar-des-villes-et-jaguar-des-sables.html

    L'augmentation du calibre des canons est posé dans l'armée américaine, donc la question se posera aussi à terme pour l'armée de terre française:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/larmee-americaine-developpe-le-canon-de.html

    RépondreSupprimer
  6. La tourelle va évoluer sur les véhicules de l'armée de terre française:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/une-rws-francaise.html

    RépondreSupprimer
  7. On parle également de la fin des moteurs thermiques:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/un-griffon-vert-en-2025.html

    RépondreSupprimer
  8. Par contre pour le VBDCI de Nexter, je crois que le Qatar envoie un message:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/kmw-aime-le-sable.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/07/le-qatar-ou-la-vitrine-du-savoir-faire.html

    Pas trop difficile à décoder:
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-vbci-de-nexter-est-en-stand-by-au-qatar-835943.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde s'invite au Qatar pour piquer le "contrat du siècle" promis au VBCI de Nexter par la lettre d'intention (LOL) entre la France et le Qatar:
      https://blablachars.blogspot.com/2020/09/litalie-invite-surprise-au-qatar.html

      Il ne manque plus que l'offre de l'entreprise Patria...


      Voire celle d'un industriel américain: https://www.lorientlejour.com/article/1233233/quand-les-etats-unis-recompensent-le-qatar.html

      Supprimer
  9. Sur Barkhane pour avoir un peu de mobilité au sol, on s'appuie sur le Véhicule Haute Mobilité:
    http://www.opex360.com/2020/08/07/malgre-la-saison-des-pluies-barkhane-maintient-un-rythme-operationnel-soutenu-dans-le-gourma-malien/

    Comme pour l'exercice Lynx en Lituanie en 2018:
    http://www.opex360.com/2018/02/28/otan-moment-vbci-groupement-tactique-francais-deploye-lituanie-ont-ete-mis-hangar/

    Peut être serait-il temps d'en tirer les conclusions:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/le-char-leger-le-chainon-manquant.html

    Les États-Unis testent la génération suivante:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/robotic-combat-vehicles-au-tir.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le choix des véhicules était un choix vraiment militaire, il y aaurait bien plus de VHM dans l'armée de terre française:
      https://forcesoperations.com/six-pays-sunissent-pour-un-nouveau-chenille-tout-terrain/

      Supprimer
  10. Haut sur roues contre les IED, mais meilleure cible pour les missiles anti-char...sans protection active. Il faudra y venir comme nos voisins d'outre-Rhin:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/plan-de-soutien-blinde-et-aps.html

    RépondreSupprimer
  11. Les véhicules Scorpion sont plus lourds, cela aura des effets sur la logistique notamment pour le Service des Essencds des Armées:
    http://www.opex360.com/2018/12/22/avec-larrivee-des-vehicules-scorpion-le-besoin-en-carburant-des-armees-va-augmenter-significativement/

    RépondreSupprimer
  12. Le véhicule median chenillé en compte dans l'armée de terre française ne fera donc pas son grand retour à moins que le programme MGCS ne se déroule complètement:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/un-concentre-de-technologies.html

    Pourtant, quand le terrain est difficile, les opérations doivent continuer:
    http://www.opex360.com/2020/08/07/malgre-la-saison-des-pluies-barkhane-maintient-un-rythme-operationnel-soutenu-dans-le-gourma-malien

    RépondreSupprimer
  13. On parle d'un déploiement africain en 2021 pour le Jaguar, pour les autres véhicules "Scorpion", on teste déjà:
    http://www.opex360.com/2020/09/25/armee-de-terre-le-nouveau-blinde-griffon-a-decouvert-lafrique/

    RépondreSupprimer
  14. Il faudra aussi penser à la situation sanitaire pour y apporter des solutions:
    https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/covid-19-valeo-purifie-l-air-des-cars-et-bus-par-rayonnement-ultraviolet_728799

    RépondreSupprimer
  15. Finalement les premiers Jaguar ne seront livrés qu'en 2021:
    https://forcesoperations.com/la-dga-reprend-une-tranche-de-vehicules-scorpion/

    RépondreSupprimer
  16. Opération sauvons les industriels de l'armement terrestre français enclenché:
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/defense-larmee-commande-des-centaines-de-vehicules-blindes-griffon-et-42-jaguar-1381124

    RépondreSupprimer
  17. 2035... il peut s'en passer des choses d'ici là!
    https://blablachars.blogspot.com/2020/10/une-bonne-nouvelle-et-des-dates.html

    RépondreSupprimer
  18. Zéro Jaguar livrés à l'armée de terre française sur les 4 prévus pour 2020.
    Ça laisse songeur sur nos capacités en "haute intensité"...

    A noter encore pour prendre un exemple, que le CV9040 (puisque les pays scandinaves,eux, augmentent leurs budgets "défense") transporte également 8 fantassins complètement équipés, en plus, contrairement au "Jaguar" par exemple, emporte jusqu'à 234 coups de 40 mm classiques, contre 180 (pour le "jaguar", cependant spécialisé, à priori).

    Des munitions qui plus est équivalentes en performances, celles du CTA sont seulement un peu plus récentes, la technique évoluant constamment dans ce domaine.

    Le 40CTA a même une portée légèrement inférieure à un 40 mm "classique".
    On a du mal à voir où sont les gains (enfin sauf pour les "industriels" évidemment).

    C'est plutôt une perte de savoir-faire de plus en plus patente, qui va même finir un jour par se voir.

    Ronin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au temps pour moi, si on suit l’article du site Blablachars, en 2020 c’est : 0 Jaguar sur 4 prévus, 68 Griffon sur les 128 Griffon prévus.
      https://blablachars.blogspot.com/2020/11/petites-nouvelles-et-considerations-sur.html

      Heureusement que les Plans de Continuité d’Activités etaient parfaits!

      Sans compter sur les dégradations de la BITD française:
      https://forcesoperations.com/sauvegarde-de-la-bitd-des-entreprises-insauvables-et-un-soutien-a-perenniser/

      Supprimer
  19. Ou comment payer très cher (trop) une sous capacité.

    Le fait que ces munitions soient "télescopées" rend le système beaucoup plus onéreux, y compris en R&D (sans être réellement probant en terme d'emport supplémentaire de munitions, sensé être son essentiel avantage).

    En effet, un 40 mm n'aura jamais les capacité d'un 90 mm, ou même un 75 mm, malgré ce que l'on nous vend, faussement.

    Il n'apporte aujourd'hui en réalité rien de plus qu'un 30 mm, ou même un 25 mm, en terme de capacités, à part moins d'emport de munitions et donc moins d'autonomie.

    Il est même déjà complètement dépassé en tant que canon anti-blindés d'aujourd'hui, VCI de quarante tonnes et autres (que l'on commence d'ailleurs déjà à équiper plutôt de 50 mm).

    Bref certains diraient, encore une guerre de retard, et une bien belle arnaque en l’occurrence !!!

    Ronin

    RépondreSupprimer
  20. Conjugué à l'état de nôtre parc d'équipement du Génie, c'est une nouvelle fois l'occasion de constater où nous on mener des années, des décennies, d'errances, dans le tout technologique, drone et compagnies, focalisés uniquement sur les conflits asymétriques de faible intensité.

    Pourtant en Afghanistan, on a redécouvert les atouts du Génie:
    http://experiencecombattantelafaye.blogspot.com/2019/05/histoire-du-genie-combat-contemporain_20.html

    http://ultimaratio-blog.org/archives/8024

    Le principal engin blindé du génie (l'EBG) est un survivant de la guerre froide, conçu sur un châssis d'AMX30 mis en service il y a un demi-siècle, et toujours pas de successeur !!!

    Un peu comme si dans les années 70, on utilisait des équipements conçu durant la Première Guerre mondiale, ou comme ci nos matériels militaires principaux auraient été dans certaines catégories ceux de Seconde Guerre mondiale, jusqu'au début des années 2000.
    Aujourd'hui, entre le VAB, l'EBG, l'AUF1, le GBC, et autres encore, on en est bien là malheureusement.

    Il en est de même en terme de capacité de franchissement : Il nous reste une trentaine d'EFA, la plupart sous cocon car du même âge, vénérable.

    Où le "tout-roue" a encore durement frappé.


    Puisque en la matière, outre leur nombre carrément ridicule -là encore elle où la sixième armée du monde- on a encore à faire à une superbe démonstration de totale errance doctrinaire, du tout-roue en l'occurrence porté jusqu'à l'absurde.

    Le RETEX de la bataille de Mossoul montre l'importance des moyens du génie, même peu onéreux comme le bulldozer sur le théâtre urbain dévasté et jonché d'obstacles et de snipers:
    http://www.opex360.com/2017/06/01/mossoul-le-bulldozer-une-materiel-essentiel-pour-les-forces-irakiennes-engagees-contre-daesh/

    Ce n'est en effet pas nos pauvres dix malheureux "SPRAT", qui risquent de beaucoup nous servir: 17,50 mètres de long, plus de 4 mètres de haut, et autant de large, un engin qui ne peut se déplacer qu'en convoi exceptionnel, un comble pour un véhicule sensé permettre une plus grande mobilité.

    Cela d'autant plus qu'à roues, cinq essieux quand même pour un poids de près de soixante tonnes, c'est à dire avec une mobilité déplorable, qui le contraint à n'emprunter que des routes, sélectionnées à l'avance, et déjà suffisamment solides pour le porter, et qui exclue bien évidemment d'office ce monstre dimensionnel et en surcharge permanente pour le moindre tout terrain.

    Cela alors qu'un tel engin, dit d'aide à la mobilité, est précisément et plutôt conçu -partout ailleurs- pour poser des ponts hors des itinéraires prévisibles (avec les risques d'IED et autres, notamment). C'est à dire, encore une parfaite aberration opérationnelle, et conceptuelle.
    Ajoutez-y encore, un MCO infernal, de plus de 300 000 euros annuel pour "couronner" le tout.

    Ce peu de moyens de franchissement, réduits à la portion plus que congrue, et en l'absence presque du moindre véhicule amphibie aujourd'hui, nous rend désormais extrêmement tributaire des ponts et infrastructures à la moindre opération.
    Ce n'est pas 200 mètres de ponts flottants motorisés qui vont changer les choses:
    https://raids.fr/2019/10/08/bientot-200-m-de-pfm-f2-fournis-a-larmee-de-terre/

    En matière de pontage classique, ce n'est pas mieux, puisqu'aujourd'hui, tous les (vieux) moyens de toute l'armée française, s'ils étaient réunis, seraient incapables de nous faire franchir le moindre fleuve un peu important.

    Globalement, nos moyens du génie sont tombés, suite aux "réformes" de 2008 (un des grands massacrés, avec les appuis en général et la logistique : on pourrait faire à peu près le même descriptif, lamentable, pour l'artillerie, ou la logistique en général, qui plus est pour une armée que l'on prétend moderne).

    Ronin

    RépondreSupprimer
  21. Sortez les rames...
    http://www.opex360.com/2020/10/21/dans-lattente-des-jaguar-la-disponibilite-des-chars-amx-10rc-sera-structurellement-en-difficulte/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vogue la galère...
      http://www.opex360.com/2020/10/27/scorpion-la-renovation-des-chars-leclerc-risque-detre-beaucoup-plus-couteuse-que-prevue/

      Supprimer
  22. Pendant ce temps là, en Russie:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/10/le-bmp3-passe-au-57mm.html

    En réponse au futur MGCS:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/10/une-augmentation-des-calibres-reste.html

    RépondreSupprimer
  23. Encore un véhicule blindé médian, ça ne manque ps dans l'ordre de bataille français.

    Pourtant les chenilles souples ont l'avantage d'être plus légères, d'environ 6 - 7 % par rapport à des chenilles métalliques classiques.

    Ce qui fait qu'un véhicule chenillé moderne, par rapport à un sur roue, à niveau de blindage égal, est désormais près de 15 % plus léger.

    Un (de nos 95) VBCI de 32 tonnes, par exemple, est équivalent à un véhicule de combat d'infanterie de 27 tonnes.

    C'est à dire, correspondant aux VCI d'ancienne génération des années 90, aujourd'hui en passe d'être complètement dépassés.

    Quel "ultima ratio" pour les armées françaises, et plus encore en terme de protection pour nos soldats qui sont contraint faute de mieux de les utiliser surtout.

    Ce qui veut dire encore, les chenilles souples étant beaucoup plus endurantes que celles métalliques d'ancienne génération, que les véhicules à roue perdent un de leur principal et essentiel avantage, leur empreinte logistique réduite.

    Un VBCI, de 28 tonnes, atteignant 115 000 euros de maintien en conditions opérationnelles au sahel (un jeu de (8) pneus revenant à lui seul à 32 000 euros, il ne résiste pas à quelques dizaines de milliers de km).

    Dans les mêmes conditions (sahéliennes) un chenillé avec le même niveau de blindage reviendrait même moins couteux à l'usage.

    Ils ne leur restent plus guère que leur vitesse un peu supérieure (d'une trentaine de pour-cent), mais uniquement sur route (voire sur autoroute uniquement), les chenillés les dépassant allègrement dans tout ce qui est tout terrain, voire tout chemin même (il suffit d'un peu de neige, comme en Lituanie en 2018...).

    Encore une fois, quel décalage avec la modernité et les évolutions et vraies innovations actuelles, et dans quelle impasse sont en train de complètement se fourvoyer nos armées ?

    C'est tout bonnement insensé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi l'armée française a abandonné "la chenille" ?

      Le lobbying, à la petite semaine (para-légion-infanterie de marine, qui ne jurent que par le tout-roue, et le -faux désormais- léger), et tropisme - aveuglement - africain de plus en plus exacerbé.

      Finissant par transformer les armées françaises, en armées de seconde zone, au propre comme au figuré.

      Supprimer
  24. Il y a un belge qui a mal digéré ses frites:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/11/boxer-vs-camo-en-belgique.html

    RépondreSupprimer
  25. Ce "concept" de véhicule médian (quand on a plus de véhicules lourds !) devient de plus en plus un total délire.

    Si l'on prend par exemple le Jaguar, il s'agit déjà à la base d'une automitrailleuse (à canon mitrailleur exactement, mais l'emploi tactique reste essentiellement le même). Ce qui n'est pas du tout en soi ce qu'on pourrait appeler un nouveau concept.

    Mais qui risque bien de devenir l'exemple parfait de ce qu'il ne faut pas faire et des dérives et pertes de savoir-faire actuel dans nos armées, de plus en plus en rupture avec le réel (hormis l'anti insurrectionnel de bas niveau).

    Ne serait ce d'abord par les dimensions très “largement” inédites que va atteindre cet engin, et pour un engin de cette catégorie d'emploi :
    Près de 8 mètres de long, 3 de large, et quelques 3,60 mètres de haut.

    Au niveau dimensionnel on est donc – pour avoir une image comparative en tête - à l'équivalent d'une sorte d'autobus.
    On aura non seulement des cibles quasi immanquables pour le moindre insurgé quelconque, armé d'un banal, et très courant RPG. Mais également très difficilement manœuvrable dans le moindre village et dans le moindre environnement ne serait ce qu'un peu réduit et fermé (rien qu'un pont un peu plus bas qu'un autre va devenir un problème, par exemple).

    Mais aussi d'un poids inédit, pour une “automitrailleuse”, de plus de 25 tonnes -sensée remplacer des engin de 15 et même de seulement 9 tonnes – pour l'instant, car vu en plus la faiblesse de son blindage, qui est annoncé de très faible niveau pour un engin moderne de ce poids, c'est à dire d'à peine de niveau IV du stanag 4969 OTAN en matière de classe de blindage, voire d'à peine un niveau III+. C'est à dire, dans ce dernier cas à peine de quoi arrêter de simple arme individuelle.

    Mais c'est surtout au niveau du, et des coûts, que l'on va atteindre, et même dépassé tout ce qui n'a jamais été vu pour un tel type de véhicule et surtout une telle catégorie de véhicule.

    Bref, un presque total non sens tactique et opérationnel.

    Ronin.

    RépondreSupprimer