mercredi 2 juin 2021

Le drone Reaper passe au block 5 dans l'armée de l'Air


Le vendredi 14 mai 2021, un Reaper block 5 de l'armée de l'Air et de l'Espace a enfin été utilisé en mission. Le drone a décollé de la base aérienne projetée de Niamey pour son premier vol opérationnel. Le "block 5" étend largement les capacités du "block 1". 

Sources: Etat Major des Armées


Bientôt 8 ans après leur arrivée dans l'armée de l'Air, les drones Reaper passent enfin au standard "Block 5". 
Ce 14 mai en effet, après une phase d'expérimentation et de transformation au profit des équipages, menée par des personnels du CEAM de Cognac au Niger, l'armée de l'Air a mené sa première mission avec le drone de General Atomics porté au standard "block 5".

Sa toute première mission a été d’appuyer les militaires du Groupement tactique désert (GTD) Bison, engagés dans une opération majeure de lutte contre les groupes armés terroristes dans la région de Nokara dans le Gourma.

Les aviateurs de la 33e Escadre de surveillance, de reconnaissance et d’attaque (basée sur la BA 709 de Cognac) avaient reçu 6 Reaper block 5 en 2020, mais le drone n'avait pas encore été employé. Les Reaper déjà en flotte seront tous rétrofités. 

Le Reaper block 5 dispose d’une qualité vidéo et de connectivités améliorées, ainsi que d’une capacité d’armement plus conséquente, puisqu’il pourra, à terme, à la fois être équipé de bombes guidées laser GBU 49 et de missiles Hellfire. 

A noter que les Français sont enfin indépendants pour opérer le système, MCO compris. Par le passé, décollage, atterrissage, et maintenance étaient réalisés par des personnels privés américains.

L'an passé, une erreur de communication de l'armée de l'Air lors des festivités du 14 juillet nous avait fait penser que la flotte actuelle allait être doublée, passant de 12 à 24. La commande de nouveaux Reaper n'est toutefois pas impossible à l'avenir, en attendant l'Eurodrone qui ne sera pas là, au mieux, avant 2028.  


5 commentaires:

  1. Pendant ce temps là, la Turquie...
    https://www.lopinion.fr/edition/wsj/drone-low-cost-turc-rebat-cartes-militaires-geopolitiques-246183

    RépondreSupprimer
  2. La liaison des drones va connaître de prochaines évolutions:
    https://theatrum-belli.com/les-liaisons-de-donnees-des-drones-vont-elles-disparaitre/

    Le laser va révolutionner une partie de ce domaine (avec des limites qui lui sont propres):
    https://www.air-cosmos.com/article/les-communications-laser-drone-satellite-de-general-atomics-24946

    Pendant ce temps là, en Turquie...
    https://www.meta-defense.fr/2020/10/12/les-drones-turcs-vont-recevoir-une-liaison-satellite-et-attirent-les-clients/

    RépondreSupprimer
  3. L'efficacité des drones remet en cause le lobby des chasseurs et les forces spéciales...
    https://www.lalettrea.fr/action-publique_executif/2020/11/24/operation-barkhane--l-efficacite-des-drones-reaper-rebat-les-cartes-au-sahel,109623241-art

    Conjugué au fonctionnement soviétique de la DGA, cela donne la situation présente et la perte de temps afférente...
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/12/pourquoi-barkhane-se-prive-de-trois.html

    RépondreSupprimer
  4. Quand on voit le temps qui est perdu, c'est dingue!
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/07/reaper-francais-les-infos-du-moment.html

    Pile pour la transformation de Barkhane...
    https://lemamouth.blogspot.com/2021/06/la-grosse-fonte-50-de-barkhane-dici.html

    RépondreSupprimer
  5. Les drones, comme moyen de pratiquer des assassinats ciblés ne sont plus l’apanage des USA ou d’Israël :
    https://www.rtl.fr/actu/international/les-armees-plus-reticentes-a-mettre-la-vie-de-leurs-soldats-en-danger-explique-amelie-ferey-7800937675

    Cela peut constituer un puissant biais cognitif dans la vision des conflits:
    https://www.slate.fr/story/210362/filmer-tuer-eleonore-weber-guerre-chirurgicale-drone-frappe-surveillance-documentaire

    RépondreSupprimer