mercredi 19 janvier 2022

Les premiers Rafale sont arrivés en Grèce


Les six premiers Rafale grecs sont arrivés au pays ce mercredi 19 janvier. Un événement dans le pays. Les 12 autres sont attendus entre la fin 2022 et le premier semestre 2023.

Ci-dessus: un Rafale grec immortalisé par Dassault Aviation


On pouvait encore les voir voler dans le ciel girondin ces derniers jours, notamment au dessus du bassin d'Arcachon. Mais plusieurs mois après la cérémonie officielle de réception (qui avait donc eu lieu en France), les premiers Rafale de la force aérienne grecque ont quitté la France pour rejoindre leur nouvelle implantation, la base aérienne de Tanagra.


Grosse couverture médiatique pour l'occasion, car la Grèce semble bien faire de cette arrivée un véritable évènement national. Un survol de l'Acropole a été réalisé par ce nouvel "escadron" de la HAF (Hellenic Air Force).
Pour Athènes, il y a là le premier symbole d'une remontée en puissance qui va s'opérer rapidement grâce notamment à la France et aux Etats-Unis, puisqu'après les Rafale, viendront de nouveaux hélicoptères, des torpilles, des frégates… 
Le Premier Ministre a d'ailleurs remercié, devant un Rafale, son "ami Emmanuel Macron" de l'aider à renforcer les capacités militaires du pays. 

L’entrée en service opérationnel dans l’Escadron 332 de la HAF de ces premiers Rafale intervient seulement un an après la signature du contrat d’acquisition des 18 -premiers- avions.

Il faut noter que c'est Dassault Aviation qui a fourni une bonne partie de l'enseignement aux pilotes grecs, via son « Conversion Training Center » (CTC) de Mérignac, ainsi qu'aux pilotes, mécaniciens et aux techniciens de la HAF. La formation des personnels se poursuivra dans les mois à venir en France et en Grèce.

Comme nous l'avons déjà vu à plusieurs reprises, ces appareils sont bien des Rafale prélevés dans l'armée de l'Air Française. Il y en aura également 6 autres d'occasion, puis 6 neufs, qui seront réceptionnées fin 2022, puis mi 2023.
La Grèce a également annoncé en septembre dernier qu'elle ajouterait 6 autres Rafale (neufs) à sa commande, portant donc le total à non plus 18, mais bien 24 !

 

3 commentaires:

  1. Le soutien à l'export du Rafale est l'équivalent de l'opération Barkhane en énergie dépensée:
    http://defens-aero.com/2018/11/colonel-gaudilliere-base-aerienne-118-mini-armee-air.html

    RépondreSupprimer
  2. Le Qatar a permis aux turcs d'examiner leurs Rafale:
    https://www.air-cosmos.com/article/des-rafale-qataris-bass-en-turquie-pour-pouvoir-les-analyser-les-termes-de-laccord-rvls-25743

    RépondreSupprimer