vendredi 15 juillet 2022

La Nouvelle-Aquitaine veut ses avions bombardiers d'eau

Alors que plusieurs incendies géants ravagent le Département de la Gironde, le Président de Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, vient d'appeler ce 15 juillet au lancement d'un nouveau programme de conception d'avions amphibies bombardiers d'eau. 


La veille, c'est le Président du Département de la Gironde et du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis), Jean-Luc Gleyze, qui avait critiqué le manque de moyen aérien d'intervention permanent dans les zones à risque. 
La flotte d'avions bombardiers de la Sécurité Civile est en effet concentrée à Nîmes, même si chaque été, des appareils sont dispatchés, à Mérignac notamment.

Avec la crise climatique qui se confirme désormais d'années en années, il ne fait nul doute que la question des moyens aériens anti-incendie de nouvelle génération va se poser, partout dans le monde. De nombreux projets existent déjà. 

Dossier à suivre de très près donc…


Le communiqué de la Région Nouvelle Aquitaine:



3 commentaires:

  1. n'y a t il pas une relance d'un modele 445?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 415 vous voulez dire ? Si si un programme de modernisation des flottes existe. Mais pas de production.

      Pas d'informations supplémentaires sur ce qu'a voulu exprimer le Président de Région, mais on peut sans doute parier sur une volonté d'attirer un porteur de projet (comme il en existe déjà en Europe)

      Supprimer
  2. j'ai fais une erreur d'attribution , au lieu de modèle 445 j'avais en tête le DHC 515 ,par la meme occasion merci pour votre travail 691C

    RépondreSupprimer