vendredi 3 novembre 2017

Le drone NEURON vole toujours


Du 28 août au 31 octobre 2017, la Direction Générale de l'Armement (DGA) a conduit une nouvelle campagne d'essais en vol avec le démonstrateur de drone de combat nEUROn.

Vous le pensiez au garage après ses campagnes européennes réalisées en France, en Italie, en suite, puis de nouveau en France (avec le groupe aéronavale à l'été 2016), mais le démonstrateur de drone de combat nEUROn vole de nouveau cet automne.

Le drone furtif, fruit d'un programme européen rassemblant derrière Dassault Aviation, maître d’œuvre, cinq pays partenaires que sont l’Italie avec Alenia Aermacchi, la Suède avec Saab, l’Espagne avec Airbus Defence & Space, la Grèce avec HAI, et la Suisse avec Ruag, est au coeur d'une nouvelle campagne d'essais en vol réalisée par la DGA à Istres du 28 août au 31 octobre. Celle-ci est intitulée «nEUROn 2017».

Il est question cette fois d'essais portant notamment sur la soute de l'appareil, avec des vols soute ouverte & soute fermée. nEUROn a eu l'occasion d'emporter en soute une bombe guidée laser GBU-12. Il avait déjà volé avec cet armement au printemps 2015 en Suède.

Le démonstrateur préfigure de ce que sera le drone furtif bombardier (à ce jour, pas de capacité air/air évoquée) des années 2030. On regarde maintenant surtout vers le projet similaire mené par la France et le Royaume-Uni dans le cadre du programme SCAF (système de combat du futur), dont les travaux préparatoires ont commencé.

Une seconde campagne «nEUROn 2017» doit avoir lieu du 06 novembre au 1er décembre 2017. Il totalise à ce jour plus de 140 vols.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire