jeudi 8 février 2018

Journées de l'aérocombat à Pau


Cinq jours à peine après le drame qui la touchait, l'Aviation légère de l'Armée de terre célèbre à partir les Journées de l’Aérocombat au sein du 5e régiment d’hélicoptères de combat (5e RHC) à Pau.

Images: Ministère des armées, Twitter des participants.


L’ALAT organise chaque année ce rendez-vous afin, non seulement afin d'informer le plus grand nombre sur les événements passés et les actions prioritaires à conduire, mais également pour échanger et fédérer la communauté aéronautique de l’armée de Terre (mais pas seulement).
Les Journées de l’aérocombat, c'est l'occasion d'entretenir aussi les liens avec les industriels et la DGA, grands acteurs des programmes d'équipement. 

Aussi, cela entretient le lien de complémentarité naturel avec les Forces spéciales (effectivement très dépendante de la 3ème dimension), ainsi qu'avec le Groupement aéromobilité de la section technique de l’armée de Terre (GAMSTAT) qui a la mission de tester et d’intégrer sur les appareils les nouveaux équipements. Des acteurs tout aussi primordiaux donc. 



Un dîner-débat et une exposition d’équipements sont proposés au 5ème RHC de Pau ce 8 février, avec l’objectif de mener une réflexion sur l’action de l’aérocombat intégrée à l’action opérationnelle de l’armée de Terre.

Retrouvez ICI l'interview du Général Grintchenko, commandant des forces aéroterrestres, où ce dernier détaille les enjeux actuels et futurs, et notamment le fait qu'entre maintenant et 2022, le ratio machines d'anciennes générations et de nouvelles génération va s'inverser, ces dernières passant de 1/3 du parc, à 2/3. 
Malgré cela, notons que la loi de programmation militaire en discussion ne prend pas en compte le HIL, futur hélicoptère léger interarmées, programme repoussé à la deuxième moitié de la décennie 2020.

Ci-dessous quelques images de l'événement et de ses participants:






Aucun commentaire:

Publier un commentaire