mercredi 12 septembre 2018

Pour la rentrée, la Défense se dévoile en chiffres... mais pas seulement !


Ces lundi et mardi 10 & 11 septembre, le monde de la Défense faisait sa rentrée officielle avec la tenue à Satory en région parisienne, de son Université d'Eté. Un exercice relativement formel cette année qui mettait surtout en avant les forces... et leurs matériels.

Comme c'est maintenant le cas tous les ans, le ministère des Armées publie un document didactique rassemblant l'essentiel des données sur les forces françaises: budgets, effectifs, moyens, missions... une trentaine de pages aisées à parcourir tant elles recèlent d'infographies, et dont on conseille la lecture à tout citoyen. Lien ci-dessous:


Chiffres clés de la Défense - 2018

A découvrir ICI


Mais du côté de l'UED, dont l'un des thèmes phares était l'innovation, les stars étaient celles du programme SCORPION, cœur de la modernisation de l'Armée de terre. Il n'y avait pas une, mais bien plusieurs attractions principales avec premièrement, la première démonstration dynamique du nouveau blindé de reconnaissance "Jaguar", qui pourrait bien devenir une référence mondiale tant il semble adapté aux conflits modernes.

Mais également, on retiendra chez Nexter/Texelis - là encore une première - la maquette du VMBR Léger "Serval", 17 tonnes tout de même, petit frère du "Griffon", qui était lui en revanche absent.

Enfin, grosse nouveauté, la présentation d'un véhicule autonome faisant office de civière. L'Armée de terre planifie l'intégration de ces véhicules au programme SCORPION pour le début de la décennie 2020. Les expérimentations sont donc en cours.

Le VBMR "Serval" de Nexter et Texelis, en maquette 1/1 pour la première fois - Nexter

Robox, un véhicule autonome d'évacuation des blessés, pourrait arriver dans les forces d'ici 2021 - Vincent Lamigeon sur Twitter 

Le buggy MRZ4 de Polaris, doit équiper les forces spéciales - Photo Vincent Lamigeon sur Twitter

L'Armée de terre et sa cavalerie lourde version programme SCORPION - Photo Daphné Benoît sur Twitter



A droite, on aperçoit un exosquelette



Aucun commentaire:

Publier un commentaire