vendredi 30 novembre 2018

Français, Britanniques et Américains répètent leurs gammes avec « Point Blank »


L'Armée de l'air déployait du 26 au 28 novembre 4 Rafale et 23 aviateurs au Royaume-Uni dans le cadre de l'exercice « Point Blank 18-3 », aux côtés des Britanniques et Américains. Une nouvelle itération de la coopération entre les trois nations leader de la puissance aérienne occidentale.

Images - RAF & USAF


L'Armée de l'air a été conviée pour la première fois à l'exercice anglo-américain « Point blank » qui se déroulait cette semaine sur la base de Lakenheath, en Angleterre. 

Cet exercice, qui se déroule à plusieurs reprises dans l'année, a pour objectif d’éprouver l’interopérabilité des trois forces aériennes dans un environnement hostile et sur des missions complexes (ravitaillement en vol, reconnaissance, sauvetage au combat…).

Si "Point Blank" implique d'habitude seulement britanniques et américains, l'absence d'exercice "Atlantic Trident" cette année (précédent en 2017, prochain en 2019), et la volonté de multiplier les exercices de haut niveau entre les trois alliés, expliquent probablement que la France ait été invitée sur cette édition.
Comme souvent dans ces exercices "trilatéraux", ce sont les équipages et les Rafale de la 30ème escadre basée à Mont-de-Marsan qui étaient de la partie.

A noter que du trio F-22/Rafale/Typhoon, on passe au F-15 pour l'USAF, et, c'est une première dans les exercices avec les britanniques, au F-35 pour la Royal Air Force. D'autres appareils, une quarantaine en tout, étaient également impliqués. 

Aussi, l'exercice intègre pleinement la technologie et les capacités de cinquième génération, à l'appui des opérations militaires de demain. Les détracteurs du Rafale (cf récemment en Belgique), y constateront la pleine capacité de l'appareil à opérer avec le F-35.

Plus que jamais, et malgré un contexte géopolitique assez inédit (Trump, Brexit... retour des puissances), US Air Force, Royal Air Force et Armée de l'air, sont liées par une interopérabilité de très haut niveau, dans le but de pouvoir faire face à toute menace dans "le haut du spectre".













Aucun commentaire:

Publier un commentaire