lundi 3 décembre 2018

2ème édition du Pharos Event, dédié à la photonique


Durant trois jours, du 5 au 7 décembre, spécialistes français et internationaux de la photonique se réunissent à Bordeaux pour le "Pharos Event". Car en effet, les technologies du laser, dans lesquelles l'Aquitaine est un champion, bouleversent les sciences et l'industrie, avec des applications souvent stratégiques.

La 2ème édition de PHAROS EVENT, organisée par les pôles de compétitivité ALPHA-RLH et Aerospace Valley, se tiendra du 5 au 7 décembre 2018 à l'Institut d'Optique d'Aquitaine à Bordeaux (Talence).
Pharos est une initiative lancée en 2014 visant à tirer parti de l’adoption massive des technologies photonique, laser et hyperfréquences dans l’industrie aérospatiale. Elle s'articule autour de l’écosystème aquitain échafaudé autour du pôle Alpha "Route des Lasers", et de la formidable vitrine que représente le laser mégajoule du CEA.

L'événement de cette semaine est un forum visant à favoriser l’émergence de nouvelles idées et technologies en optoélectronique, en photonique et en hyperfréquences.
Chercheurs, industriels, PME et start-up seront réunis pendant 3 jours pour assister à une vingtaine de conférences scientifiques et/ou technologiques sur les applications de la photonique et des hyperfréquences dans l'aéronautique et le spatial.

Des réunions scientifiques et professionnelles sont ainsi réparties sur ces trois jours, avec plus de 150 participants attendus (cadres supérieurs, responsables R & D & T du groupe Ariane, Dassault Aviation, groupe Safran, groupe Thales …), et jusqu’à 20 sessions sur l’aéronautique et l’espace.

Le programme laisse entrevoir des présentations de très haut niveau, regardant largement le monde de l'aérospatial et de la défense.

Autour de Bordeaux, et du Laser mégajoule au Barp (33), installation militaire du Centre d’énergie atomique où sont testées les capacités de dissuasion nucléaire, c'est une véritable industrie de la photonique qui a émergé au cours des dix dernières années, avec des centaines d'emplois qualifiés.

Le secteur d'activité de la photonique possède de nombreuses applications industrielles et de recherche et fait l'objet d'un soutien spécifique au niveau européen. En France, le secteur emploie directement 80 000 personnes.
La photonique est l’une des 6 technologies génériques d’avenir (KET) identifiées par la Commission européenne, qui les considère comme les principaux moteurs de l’innovation. Ces technologies se caractérisent par leur capacité à irriguer de très nombreux secteurs industriels et domaines applicatifs, ainsi que leur forte intensité de R&D ; elles permettent des cycles d’innovation rapides, entraînant des dépenses d’investissement élevées et le maintien d’une main-d’œuvre hautement qualifiée. Les technologies photoniques nourrissent des marchés très concurrentiels et en forte croissance (environnement, santé, automobile, éclairage etc.), et recouvrent des domaines tels que la fibre optique, le laser ou encore les capteurs et les composants optroniques.

Source: Tematys/ministère de l'Economie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire