mercredi 9 janvier 2019

Le CEAM présente ses voeux avec des images inédites de ses expérimentations


Le Centre d'Expertise Aérienne Militaire (CEAM) a délivré ses vœux pour l'année 2019 dans une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Une courte vidéo oui, mais pleine d'images inédites, et donc intéressantes !

Source captures: Youtube CEAM


Officiellement basé sur la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, le CEAM, un "Air Warfare Center" à la française, mène des expérimentations depuis plus d'un demi-siècle, partout sur le Territoire National, et même un peu plus loin.

Ses vœux 2019 regorgent d'images inédites sur les expériences menées en amont dans l'Armée de l'air. 
Pour les plus célèbres, on peut y voir les ravitaillements de Rafale sur le nouvel MRTT, les aventutes de l'A400M au Sahara, ou encore les nouveaux Pilatus PC-21 qui arrivent à Cognac depuis la rentrée 2018.

Plus inédit encore dans cette vidéo, des tests d'armements individuels ou aéroportés, et même les images des qualifications des nouveaux armements de sabord de l'hélicoptère Caracal




Pour rappel, le CEAM a pour principale mission de définir les règles d’emplois des matériels de l’Armée de l’air avant leurs livraisons aux unités.


Le centre a entamé en 2015 sa transformation en "Air Warfare Center". Se concentrant en permanence sur l’effet militaire produit par les forces, le centre garantit désormais l’indispensable alignement de la doctrine d’emploi aux possibilités de systèmes aboutis, servis par des savoir-faire indispensables à l’action des combattants. Mais l’approche innovante du centre ne se limite pas à une réorganisation en profondeur, aussi contemporaine soit-elle. Elle s’illustre également au travers d’une valorisation sans précédent de son potentiel humain. Afin de compléter l’arsenal des capacités militaires dont les forces opérationnelles ont besoin, le centre encourage et soutient chacun de ses aviateurs à promouvoir ses idées, ses projets. 
Traditionnellement voué à soutenir la politique d’acquisition d’équipements approuvée par l’état-major central et inscrite dans la loi de programmation militaire, le Centre d’Expertise Aérienne Militaire vient d’ouvrir une voie complémentaire qui permet d’accroître les modes d’action et les capacités d’intervention de l’Armée de l’air. S’il n’a pas vocation à être un centre de profit, le CEAM s’est néanmoins largement inspiré des pratiques promues dans le monde entrepreneuriat afin de cultiver l’esprit d’innovation de ses 750 aviateurs*.

Texte: page Linkedin du CEAM












Aucun commentaire:

Publier un commentaire