mercredi 18 mars 2020

Covid-19 : Premier vol et transfert de malades pour l'armée de l'Air


Point de situation ce mercredi 18 mars. Le premier transfert de malades par A330 Phénix de l'armée de l'Air a eu lieu ce jour, entre Mulhouse et le département du Var. L'hôpital de campagne du SSA annoncé pour l'Alsace par Emmanuel Macron ne sera opérationnel que dans quelques jours. Le MINARM livre 5 millions de masques aux ministère de la Santé.
Aucun déploiement de militaires n'est à ce jour prévu pour faire respecter les règles de confinement.

Crédits photo : ADJ FABRE Olivier


MORPHEE entre en jeu. Le MOdule de Réanimation pour Patient à Haute Élongation d’Évacuation, mis en alerte sur la base aérienne d’Istres depuis lundi, a été déployé ce mercredi sur un A330 Phénix de l’armée de l’air.
Six patients ont été transférés entre l’hôpital de Mulhouse, situé dans une zone saturée, et les Hôpitaux d’instruction des Armées (HIA) Laveran, à Marseille, et Sainte-Anne, à Toulon, dans des conditions de prise en charge adaptées.

Selon le ministère des Armées, MORPHEE est mis en œuvre par une équipe pouvant aller jusqu’à 24 personnes : 6 à 12 membres d’équipage en fonction de l’élongation, et douze membres du Service de santé des armées (SSA) pour la prise en charge des blessés, membres soignants qui peuvent être renforcés selon les besoins de certains patients. Il est destiné aux patients nécessitant des soins intensifs (sous oxygénothérapie et monitorage constant).

"MORPHEE reste en alerte, et pourra continuer à participer au transfert des personnes gravement atteintes depuis les hôpitaux métropolitains les plus saturés pour faciliter leur prise en charge dans des structures plus libres, en lien avec la Direction générale de la Santé."

D'autre part, la Défense livre 5 millions de masques chirurgicaux aux services de santé.

S'agissant des mesures de confinement, la secrétaire d'Etat Geneviève Darrieussecq a précisé sur France Info, coupant court aux diverses rumeurs (ou disons fake news), qu'aucun plan de déploiement des forces armées n'était prévu. Gageons que durant sa durée, le confinement continue d'être respecté au maximum, avec le support des forces de l'ordre.

Sur le front des opérations, la vie continue. La Suède a détaillé son apport à la Task Force Takuba, réunions d'unités spéciales européennes devant se déployer prochainement au Sahel. Il devrait s'agir de 150 membres des forces spéciales et d'hélicoptères Blackhawk.
Le porte-avions CDG a lui quitté la Bretagne pour prendre la route de la mer du Nord, ce qui le mènera jusqu'au Danemark.

La ministre Florence Parly, ainsi que les Chefs d'Etat-Major, ont tous publié des messages à destinations des militaires et civils de la Défense, messages dans lesquels ils tiennent à rassurer sur la continuité des missions des Armées. 
En raison de la situation sanitaire, le rythme des entrainement est cependant "adapté".

Sur le plan industriel enfin, l'Inde s'inquiète de la livraison de ses Rafale assemblés chez Dassault Aviation à Mérignac.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire