vendredi 17 avril 2020

Résilience: point au 17 avril


Crise du Covid-19: alors que la situation se détend légèrement en métropole, point de situation sur l’activité de l'opération Résilience. 
La prochaine problématique qui intéresse déjà les parlementaires, après l'affaire de la contamination massive à bord du porte-avions Charles de Gaulle, sera l'impact de la pandémie sur les missions des forces armées.

Illustrations: MINARM


Nous l'avons vu sur ce blog, la fin du mois de mars puis le début du mois d'avril ont donné lieu à une activité intense pour les armées dans le cadre de l'opération Résilience, notamment en ce qui concerne les rotations aériennes pour le transfert de patients lourds.

Le Service de santé des armées a d'ailleurs délivré ce récapitulatif des missions de transport effectuées, en chiffres.



Côté Marine, alors que le Mistral (dérouté de la mission Jeanne d'Arc) a déjà effectué des transports de fret entre Mayotte et La Réunion, le Dixmude arrive lui aux Antilles, après un traversée de l'Atlantique ralentie pour respecter le principe de quatorzaine (l'affaire du Charles de Gaulle démontre que des précautions sont nécessaires sur ce type de bâtiment). 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire