mercredi 13 mai 2020

Création d'un groupe de travail entre les états-major Air du programme SCAF


Le ministère des Armées communique ce mercredi sur une visioconférence qui a réuni ce 7 mai 2020 le général Philippe Lavigne, le général Javier Salto et le général Ingo Gerhartz, respectivement chefs d’état-major des armées de l’air française, espagnole et allemande, et ayant pour objet l’avancement du système de combat aérien futur (SCAF).


Pandémie ou pas, l'armée de l'Air demeure sur tous les fronts ! Nouvelles frappes contre l'Etat Islamique en Irak (le premières depuis plusieurs semaines), nouveau déploiement de Mirage 2000 dans les pays baltes pour la mission Baltic Air Policing, entraînements d'opportunité en métropole (dû à un ciel libéré du trafic civil), ou encore activité intense sur l'opération Résilience, jusque dans le Pacifique... l'activité opérationnelle est donc intense. Mais cela ne doit pas faire oublier les grands programmes en cours, et principalement le SCAF.

D'autant plus que les inquiétudes sont grandes avec la crise économique qui s'annonce. Relance ou austérité, le monde de la défense attend de connaître son sort...  

Mais à ce jour, le calendrier (politique/industriel) suit son cours, et cette nouvelle rencontre a été l’occasion pour les CEMAA des pays partenaires de s’accorder sur les critères d’évaluation opérationnels qui permettront de sélectionner les meilleures combinaisons possibles d’avions de combat futurs et de drones en appui, dont les résultats sont attendus pour mi-2021 (terme prévu de l’étude conceptuelle).

Et, je cite, "les trois chefs des armées de l’air française, allemande et espagnole se sont ensuite accordés sur une compréhension commune des besoins de connectivité pour le combat collaboratif aérien. En effet, le combat collaboratif rend nécessaire de faire concourir les différents programmes nationaux dans les deux décennies à venir, avant la mise en service du système aérien de nouvelle génération qui n’interviendra qu’en 2040."

On apprend enfin qu'un groupe de travail trilatéral dédié a été créé, dont la première tâche sera d'identifier les périodes où les programmes nationaux peuvent s’ajuster, "afin d’y intégrer les besoins de connectivité en vue de l’arrivée du SCAF et son approche native de système de systèmes."


MAJ: Airbus lance également un nouveau Forum dédié au SCAF, ainsi qu'un groupe de réflexion dédié à l'éthique (du combat aérien futur). Un panel d'experts quasi exclusivement germanophone... Correction: Airbus indique que ce panel sera élargi aux chercheurs des autres nations participantes.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire