lundi 25 mai 2020

Dépistage massif à l'ENSOA de Saint-Maixent


Le Covid dans les armées, suite. On apprend ce lundi 25 mai qu'une campagne de dépistage débute aujourd'hui au sein de l'Ecole nationale des sous-officiers d'active de Saint-Maixent-L'Ecole, dans les Deux-Sèvres.


Ce sont 1 800 personnes qui vont être dépistées sur le site de l'Ecole nationale des sous-officiers d'active (ENSOA) de Saint-Maixent-L'Ecole. En effet, trois cas de Covid-19 ont été identifiés la semaine dernière, ont annoncé les autorités (Préfecture et Agence régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine).

Ces cas seraient tous asymptomatiques, mais entraînent cependant une campagne de dépistage au sein de l'institution, mais également à l'extérieur auprès de dizaines de contacts. 

Selon l'ARS, "les personnes contaminées sont des instructeurs qui avaient vocation à croiser la totalité des 300 élèves qui étaient là jusqu'au 13 mai".

Les tests seront réalisés avec l’aide des équipes de l’ENSOA, de son centre médical des armées, de l'hôpital de Niort et du CHU de Poitiers, avec le renfort d'infirmiers du Service départemental d'incendie et de secours. Les analyses seront réalisées par le CHU de Poitiers et les résultats définitifs connus en fin de semaine.

De son côté, l'armée de Terre prend toutes les mesures pour un retour à la normale progressif.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire