vendredi 5 mars 2021

Le missile METEOR est en service dans l'armée de l'Air


L'armée de l'Air et de l'Espace a annoncé le 4 mars que dans le cadre de la montée en puissance du Rafale F3-R, elle venait d’effectuer son premier vol opérationnel avec un Rafale équipé de missiles METEOR bons de guerre. La force aérienne française qualifie cet armement de "game changer".

Photos: le Rafale en configuration air/air a fière allure équipé de deux missiles METEOR (au centre)


Sur ce blog, au fil des années qui viennent de s'écouler, nous pouvons retracer presque point par point l'histoire du missile METEOR. 
Fabriqué par MBDA, ce missile air/air longue portée joue, avec sa portée "largement supérieure" à 100km dans la cour des grands. Il est d'ailleurs l'un des arguments phares vantés auprès des clients ou potentiel client du Rafale. 

On se souvient donc qu'il y a deux ans, la Marine, puis l'armée de l'Air avaient effectué leur premier tir de qualification METEOR à Cazaux (les tests avaient débuté en 2016). Désormais que le standard F3-R du Rafale est complétement opérationnel, le missile vient à point compléter la gamme d'armements à disposition de l'appareil. 

Ce jeudi 4 mars 2021 donc, photos à l'appui, nous apprenons que pour la première fois, un Rafale a emporté deux de ces missiles lors d'un vol opérationnel. L'armée de l'Air détaille que « ce vol a permis de valider les processus d’acheminement des dépôts de munitions vers la zone d’armement puis, de valider les savoir-faire lors d’une première mise en œuvre du missile par les armuriers, et de confirmer la préparation opérationnelle des équipages », (...) « Le METEOR apporte un gain capacitaire considérable au Rafale, renforçant de façon inédite notre aptitude à ‘entrer en premier ».


Destiné à des missions de supériorité aérienne, le missile air-air METEOR est propulsé par statoréacteur et capable d’intercepter des cibles à très longue portée. Acquis par la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Suède, il est doté d’une zone d'interception assurée nettement supérieure à celle des missiles de même gamme actuellement en service.

Le METEOR doit aussi équiper le Gripen et l'Eurofighter. 


6 commentaires:

  1. Un missile 'game change" qui est vendu à l'export vers des pays qui pourraient bien se retourner contre nous un jour !

    RépondreSupprimer
  2. La Thaïlande a signé un contratpour le Gripen et les produits de MBDA:
    https://www.air-cosmos.com/article/nouveau-contrat-pour-le-gripen-et-pour-mbda-24335

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MBDA a besoin de commandes:
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-missilier-mbda-plie-mais-ne-rompt-pas-en-2020-881105.html

      Pour la France, c'est fait!
      https://www.capital.fr/entreprises-marches/mbda-vend-a-la-france-367-missiles-air-air-de-nouvelle-generation-le-rafale-va-doper-ses-capacites-dinterception-1397540

      Supprimer
  3. Un sacré cap est franchi:
    https://www.air-cosmos.com/article/le-rafale-muscle-son-jeu-24359

    RépondreSupprimer
  4. L'extra-territorialité du droit américain est un obstacle considérable dont il faut s'affranchir:
    https://www.diploweb.com/L-extraterritorialite-du-droit-americain-en-matiere-d-exportations-d-armements-et-de-biens-et.html

    RépondreSupprimer
  5. Dire que cela a commencé par ceci...
    https://mobile.twitter.com/ron_eisele/status/1398683010220834817

    RépondreSupprimer