vendredi 1 octobre 2021

L'avionique de Thalès pour les dirigeables de Flying Wales


Flying Whales a sélectionné la suite avionique FlytX et le nouveau calculateur de commandes de vol certifiables de Thales pour équiper son premier dirigeable LCA60T. Objectif 2024.

Source: Thales Group


Flying Whales a choisi Laruscade en Gironde pour assembler ses futurs dirigeables LCA60T. L'aéronef sera capable de transporter jusqu’à 60 tonnes de marchandises, avec capacité de chargement et de déchargement en vol stationnaire, vise notamment l'exploitation forestière et le transport de charge en milieu difficile. 
D'autres sites de production devraient voir le jour au Canada et en Chine. La piste d'une usine d'assemblage en Guyane est évoquée pour un futur plus lointain. Elle desservirait toute l'Amérique du Sud si le marché est pérennisé.

Cette semaine, coopération girondine en vue puisque c'est le groupe Thalès, dont le siège des activités avioniques est à Mérignac, qui annonce que Flying Whales a sélectionné la suite avionique FlytX dans sa version à deux écrans, et son calculateur critique de commandes de vol de dernière génération.

Thalès présente FlytX comme "le cockpit du futur plébiscité par les hélicoptéristes, qui s’adapte aussi parfaitement aux besoins spécifiques des futurs équipages du LCA60T. Tirant partie des technologies numériques et doté de deux écrans tactiles 15 pouces, il offre une interaction homme-machine facilitée, un accès rapide et intuitif aux informations, réduisant la charge des pilotes et renforçant ainsi la performance et la sécurité. Entièrement connecté, FlytX est interfaçable, en vol et au sol, avec des applications du monde ouvert dans un environnement totalement cybersécurisé".


Concernant le calculateur de vol, Thales va développer au Québec une nouvelle génération de calculateurs de commandes de vol, alliant intégrité, performance et ultra-compacité. "Ce calculateur relaiera les commandes des pilotes du dirigeable pour une trajectoire parfaitement maîtrisée du LCA60T".

Les premiers essais du LCA60T équipé des solutions Thales se dérouleront en 2024, annoncent les deux entreprises. 

A noter enfin que chez Thales Group, ou plus précisément chez Thalès Alénia Space, on a enfin quelques nouvelles du projet Stratobus, ce dirigeable qui pourrait jouer le rôle de pseudo-satellite pour les militaires (à 20km d'altitude). Son site de production a été annoncé durant l'été, et il s'agira d'Istres… même si la Nouvelle-Aquitaine aurait tenté un coup de poker en proposant d'accueillir l'assemblage sur son territoire. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire