mercredi 24 mai 2017

Le premier ALSR est arrivé à Mérignac


Grâce à plusieurs témoins présents dans les environs de l'aéroport de Bordeaux - Mérignac, le public a pu apercevoir il y a une dizaine de jours un appareil singulier. En effet, il s'agit ni plus ni moins du premier ALSR français commandé pour le renseignement militaire il y a un an.



Une info qui en a surpris plus d'un ! En effet, le premier Beechcraft "King Air 350" commandé par la France en 2016 est apparu sur le tarmac de Mérignac vendredi 12 mai. Pourquoi surprenante ? Car cet avion léger de surveillance et de reconnaissance (ALSR) - autrement dit un avion espion - est arrivé en région bordelaise alors que toute la communauté des spotters aéro s'y rassemblait dans le cadre du meeting aérien de la BA 106 ! Pas l'idéal en matière de discrétion.

Lire sur le blog: La France se paye deux avions espions Beechcraft "King Air"



Mais point de scandale, que l'on se rassure, l'appareil est encore "nu", dans sa version civile, et n'est guère porteur de secrets à ce jour. Car en effet, le contrat de 50 millions d'euros avait été notifié l'an dernier avec Thales Group, qui se chargera avec Sabena Technics à Mérignac d'équiper les appareils en moyens ISR (Intelligence, surveillance et renseignement).

L'Armée de l'air réceptionnera en 2018 deux King Air équipés,puis éventuellement un troisième comme l'option du marché le précisait. Ces appareils seront mis au service de la DRM et possiblement de la DGSE, des entités qui en utilisent déjà, mais loués dans le privé.

Et puisque je publie en retard, je vous invite pour en apprendre plus à aller faire un tour chez mon confrère de Défens'Aéro qui avait révélé l'info en premier la semaine dernière.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire