mercredi 13 juin 2018

Arquus (Renault Trucks Defense) dévoile son 4x4 "Scarabee"


L'industriel français de l'armement terrestre Arquus, anciennement Renault Trucks Defense, profite du salon EuroSatory pour dévoiler son projet SCARABEE. Ce véhicule, qui sera candidat au programme VBAE (Véhicule blindé d’aide à l’engagement) pour l'Armée de terre, concentre une grande partie des espoirs du groupe.  

Illustration: ci-dessus, le Scarabee de Arquus, dévoilé à l'occasion d'EuroSatory.


Après avoir perdu l'importantissime contrat VMBR Léger, remporté par Nexter/Thales/Texelis, Renault Trucks Defense, nouvellement baptisé Arquus, se relance en présentant un nouveau véhicule blindé 4x4.



"Scarabee", c'est son nom, concourra à la succession du Véhicule blindé léger (VBL) qui interviendra aux alentours de 2025 (en attendant, la LPM qui vient d'être votée prévoit la régénération de 730 VBL).
Mais avant 2025, si tout va bien, sera lancé le programme VBAE, Véhicule blindé d’aide à l’engagement, appelé à prendre le relais des vieux VBL dans le cadre de la seconde phase du programme SCORPION.

C'est là que Scarabee entre en jeu. On en sait peu sur ce 4x4 de reconnaissance si ce n'est qu'il offre selon le constructeur, « une ergonomie collaborative et un confort maximal », et peut emporter « une charge utile exceptionnelle », notamment donc, « une puissance de feu puissante et moderne », ce qui demeure très vague, avouons-le.
Autre argument, et non des moindres, sa maintenance simplifiée « le rendra optimal pour les opérations à l’étranger ».

A titre personnel, je ne pourrai à ce stade que saluer les lignes innovantes et agressives de la machine. Enfin un peu de personnalité ! On n'avait pas vu de design aussi sexy depuis le CRAB de Panhard, en 2012. 


Le programme VBAE, dont la cible devrait tout de même atteindre 2000 exemplaires en 2030, est l'un des derniers grands marchés à prendre dans le cadre de Scorpion. Arquus devrait s'y retrouver confronté à Thales et son "Hawkeye", 4x4 blindé choisi par l'Australie, et dont la seule unité de production a été installée par le géant français chez ce principal client, autrement dit, à l'autre bout du monde. Thales serait cependant prêt à relocaliser en France en cas de victoire.

Le Hawkeye de Thalès, ici dans les forces armées australiennes

300 fardiers "Rider" pour les forces spéciales

A noter l'autre info du jour, la commande de 300 fardier "Rider" pour les forces spéciales. Ce petit véhicule du fabricant UNAC est légèrement armé, silencieux, mais surtout aérotransportable par hélicoptère NH90.

Le Rider de UNAC. Safran développe une version autonome que l'on avait pu voir au SOFINS 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire