lundi 3 septembre 2018

A Cognac, l'Armée de l'air reçoit ses deux premiers Pilatus


La base Aérienne 709 de Cognac-Châteaubernard a reçu le 30 août les deux premiers Pilatus PC-21 qui serviront désormais à la formation des pilotes de chasse.

Avec un peu d'avance sur le planning, l'Armée de l'air a réceptionné ses premiers turbopropulseurs PC-21 du fabricant suisse Pilatus. 
Signe que l'arrivée d'un nouvel appareil dans les forces - même s'il s'agit bien d'appareils de formation, car Pilatus fournit aussi des avions de combat - est toujours un événement, les PC-21 ont été célébrés dans le ciel français par des Alpha Jet, un Rafale, et des TB30 Epsilon, avant de toucher le tarmac de la BA 709. 

Nous en parlions juste avant les vacances, ces appareils, 17 en tout, ont été commandés fin 2016 dans le cadre du programme FOMEDEC (Formation Modernisée et Différenciée des Equipages de Chasse), qui va moderniser la formation des pilotes de chasse de l'Armée de l'air. En ce sens, le PC-21 doit donner toute satisfaction, ce turbopropulseur à l’avionique ultramoderne étant capable de simuler les conditions de vol d'un jet.

Une cérémonie officielle d'inauguration aura lieu début octobre à Cognac. Les premiers élèves pilotes s’entraîneront eux sur le nouvel avion à partir de mai 2019, après que les instructeurs se soient fait la main sur ces appareils.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire