vendredi 28 septembre 2018

Retour en images sur ADS Show 2018


Le salon ADS Show se tenait sur la BA 106 de Mérignac ces 26 et 27 septembre. Le salon de la maintenance a comme prévu, attiré 5000 visiteurs autour des enjeux de la maintenance aéronautique militaire. En pleine réforme du MCO, la ministre des Armées Florence Parly, de passage à Bordeaux jeudi, a demandé aux armées et aux industriels "des résultats rapides et visibles".

Ci-dessus: un NH90 TTH de l'Armée de terre, faisait l'objet d'une démonstration dynamique de maintenance sur théâtre d'opération sahélien - photo Pax Aquitania


Fidèle à elle-même (sa méthode est désormais bien connue des acteurs de la Défense Nationale), la ministre des Armées Florence Parly s'est montrée particulièrement ferme jeudi à Mérignac, toujours dans l'objectif de mener la grande réforme du MCO, qui devra dès le court terme, enfin réhausser le niveau de disponibilité des aéronefs français: "Sur le Rafale, l’objectif est de passer de 25 contrats aujourd’hui à 2 contrats principaux dès 2019. Sur l’Atlantique 2, (..), nous passerons de 24 à 3 contrats. (…) Le Cougar, très employé par nos forces spéciales et en opérations extérieures, passera de 21 à 4 contrats, tout comme le Caracal". 


Cette grande refonte de l'organisation du MCO, qui passe notamment par la création de la DMAé (Direction de la maintenance aéronautique responsable du management général), et un renforcement du rôle du SIAé (acheteur public), bénéficiera également d'un budget renforcé d'environ 3 milliards d'euros, entériné par la dernière LPM. 


Sur le salon, plein feux sur la transformation digitale chez les exposants ! Pas moyen d'échapper aux instruments de réalité virtuelle, surtout chez les mastodontes du secteur comme Airbus, Dassault et Thales.

Et la cible est toute trouvée: la jeunesse, particulièrement captivée par ces technologies numériques. En effet, si réalité virtuelle et augmentée, impression 3D et robotique sont censés révolutionner l'industrie, ils n'en sont pas moins également un formidable outil de recrutement dans ce secteur - pourtant prestigieux - qui peine tant à recruter chez les jeunes...

A noter que Florence Parly a eu droit à la démonstration d'une spécialité locale, le déploiement d'une véritable base aérienne projetée par le GAAO (le Groupement Aérien d’Appui aux Opérations), grâce aux matériels mis à disposition par le groupement aérien des installations aéronautiques. Unique dans l’Armée de l’air, cette unité basée à Bordeaux est spécialisée dans le maintien en condition opérationnelle du matériel ; elle a la compétence unique de développer «les capacités d’entrée en premier sur les missions, malgré le contexte parfois hostile» en témoigne un aviateur du GAAO. Elle assure le soutien des forces aériennes par l’édification des bases aériennes projetées sur les théâtres d’opérations extérieures.

La ministre des Armées Florence Parly, le 27 septembre à Mérignac - photo MINARM

Démonstration avec le GAAO - photo MINARM

Un NH90 était présent cette année, avec démo technique "MCO en opération Barkhane" - Pax Aquitania

Photo MINARM

Photo MINARM

Photo MINARM

Rafale de l'Armée de l'air - photo Pax Aquitania

Cette année, la présence d'un Rafale Marine - photo Pax Aquitania

Mirage 2000 - photo Pax Aquitania

Ce SEM (Super Etendard Modernisé) est un jeune retraité de l'aéronavale - photo Pax Aquitania
Des retraités de longue date ici. Mirage III et Jaguar - Pax Aquitania


Pod d'armement sur Jaguar - photo Pax Aquitania

Le Airbus H160M, futur Hélicoptère Interarmées Léger (HIL) - photo Pax Aquitania

Faute du vrai, une maquette de l'A400M chez Airbus, survolant le Matmut Atlantique - Pax Aquitania 

Dassault Aviation et le retour de la maquette Neuron. En lieu et place de la maquette drone FCAS... - Pax Aquitania

Aerocampus en force !

Démo technique sur le stand Aérocampus Aquitaine - photo Pax Aquitania

Partout, la réalité virtuelle, et son succès auprès des jeunes. Le public ciblé justement ici chez Airbus - photo Pax Aquitania

VR toujours, ici chez Dassault Aviation - Pax Aquitania

Aucun commentaire:

Publier un commentaire